couverture-dorian-gray
Xavier Giudicelli, Portraits de Dorian Gray. Le texte, le livre, l’image, Paris, PUPS, coll. “Histoire de l’imprimé – références”, 2016.

« Ce portrait en pied, inquiétant, d’un Dorian Gray hantera […] », écrit Stéphane Mallarmé à Oscar Wilde en avril 1891. The Picture of Dorian Gray, unique roman d’Oscar Wilde, conte l’histoire d’un portrait qui touche aux limites de la représentation. Le tableau s’inscrit dans le texte sous le mode de l’allusion, voire de l’absence. Toile trouée, centre vide autour duquel tout le roman s’articule, le portrait de Dorian Gray lance aux artistes un défi qu’ils ont été nombreux à tenter de relever.

Au croisement des études littéraires, de l’histoire du livre et des arts, cet ouvrage rend compte des métamorphoses d’un texte qui s’apparente à un mythe moderne et qui a connu une extraordinaire postérité. L’analyse de ces portraits de Dorian Gray permet également de retracer une histoire de la place de l’image dans le livre depuis la fin du XIXe siècle jusqu’au début du XXIe siècle, du livre de bibliophile des années 1920 au roman graphique contemporain. Peindre un portrait de Dorian Gray ne peut se faire que par références à des codes et des modèles esthétiques, offrant ainsi un aperçu de l’histoire des représentations au XXe siècle, des volutes Art Nouveau aux films expressionnistes, des portraits mondains aux « écorchés » de Bacon.

À travers l’étude d’un cas à la fois atypique et exemplaire, Xavier Giudicelli mène une réflexion sur les rapports qui se tissent entre texte et image au sein du livre. Texte et iconographie s’associent afin de proposer de nouvelles perspectives sur The Picture of Dorian Gray : la réflexion s’incarne dans l’objet même que ce livre constitue.

Table of contents

Préambule : L’objet-livre.
Comment le texte s’incarne en un objet

Prélude : le livre dans le texte

I. Histoire du livre, histoire d’un livre

Le livre fin-de-siècle : entre démocratisation et réaction esthétique. Bibliophile et collection.

Focus : « La Bodley Head et le Yellow Book », « Les techniques de gravure »

II. Le livre et l’image

Wilde, le livre et l’image. Histoire du livre illustré et histoire de l’art

Focus : « Aubrey Beardsley »

III. « Pro captu lectoris habent sua fata libelli » : le destin éditorial de The Picture of Dorian Gray à travers ses éditions illustrées

Du texte au livre : édition et réception de The Picture of Dorian Gray. Du texte à l’image : les éditions illustrées de The Picture of Dorian Gray

Focus : « Le regard et la main. Les illustrateurs de The Picture of Dorian Gray »

PARTIE I : TRANSPOSITIONS. COMMENT LE TEXTE DEVIENT IMAGE

Chapitre I : Lire/voir The Picture of Dorian Gray. L’illustration, parcours d’une oeuvre 

I. Du texte à l’image : nombre, sujets et emplacements des illustrations

Le nombre des illustrations. Le choix des passages représentés. L’emplacement des illustrations.

II. L’image au seuil du texte

Pages de titre et pages de couverture. Seuil du texte et frontispice

III. Image et clôture

Les culs-de-lampe. Illustration et fin de texte

Chapitre II. Le dialogue des arts. Intertextualités et interpicturalités

I. Type, stéréotype et clichés

Représentation et idéologie : Mr Isaacs, le stéréotype et la caricature. James Vane, ou la « lutte des classes ». Lord Henry, du dandysme et de l’homosexualité

II. East End Girls and West End Boys

Londres et l’imaginaire de la ville de Stevenson à Wilde

Des parcours urbains « orientés ». La ville-palimpseste : la superposition des codes

III. L’actrice, le vêtement et le costume

L’amoureuse bafouée : traces du mélodrame. Déguisement et travestissement

IV. Le modèle du théâtre

Le geste et l’affect : crimes de sang et scènes capitales. Rideaux, voiles et tentures

PARTIE II : L’EFFET EN RETOUR. L’ILLUSTRATION, LECTURE ET COMMENTAIRE

Chapitre III : Portrait peint, portrait écrit

I. Dire/peindre la beauté

Les apories de la représentation. Le corps morcelé. Le sexe des anges. Codage et idéologie : de Platon à Helmut Berger. Le paradigme de la pinacothèque

II. Figuration et défiguration

Les limites de la représentation. Caricature et grotesque. Dissolution du corps et signature spectrale

Chapitre IV : Temps et image

I. Inscrire la temporalité dans l’espace du visuel

Surface et profondeur : les dessous de l’image. Image et mouvement

II. Le temps de la lecture

Édition illustrée et paradoxe. Image et rythme

III. L’épaisseur du temps : illustration et réception

Spectres et avatars de The Picture of Dorian Gray dans la création contemporaine. Dorian. An Imitation de Will Self : reprise et commentaire. Retours à l’image : Dorian Gray en bande dessinée

Focus : « Aperçu des adaptations de The Picture of Dorian Gray »

Conclusion

Orientations bibliographiques

ISBN: 979-10-231-0537-7

Date of publication: 31/08/2016

Format: 22 x 22 cm

Number of pages: 404

Order now

 

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*